PORTAIL DE TOUS LES GOUTS

TRNC COMMUN B




Fiche pédagogique de français - Tronc commun - Activité de langue

Oeuvre : La ficellela-ficelle-guy-de-maupassant-telechargement.jpg
Niveau :  Tronc commun
Activité : Langue et grammaire
Titre : L'alternance de l'imparfait et du passé simple
Objectif : Connaître les valeurs principales de l’imparfait et du passé simple
Support : "La nouvelle se répandit…………du soupçon" La Ficelle. Guy de Maupassant. 
 
 
Déroulement de la leçon
Observation
1- Qui parle dans cet extrait ? A qui ? De quoi ?
2- A quels temps sont conjugués les verbes du texte ?
 
 
Compréhension
1- Relevez les verbes du texte. Classez-les selon qu'ils expriment l'imparfait ou le passé simple.
2- Trouvez la valeur de l'imparfait et du passé simple des verbes relevés.
3- Quelles actions exprime l'imparfait ? lesquelles indique le passé simple ?
 
Conceptualisation
 
  • Le passé simple : qui sert à exprimer :
    - une action brève (rapidement fait); (exemple : Il sauta du sommet de l'arbre et se blessa/ sauter et se blesser sont deux verbes qui n'impliquent pas beaucoup de temps pour se réaliser)
    - une action achevée (accomplie et passée) ; (exemple : A 6 heures du matin, nous fûmes déjà près du carrefour, nous prîmes le chemin du voyage/ fûmes : le verbe être au passé simple, et prîmes: le verbe prendre au passé simple expriment 2 actions déjà réalisées et accomplies)
    - ou encore une action inhabituelle : souvent provoquée par un événement inattend
    u ou étrange (exemple : Soudain, dans ce mois chaud de juillet, une forte pluie commença à tomber/ commença décrit une action inattendue, presque anormale, la pluie tombe normalement en hiver et pas en été
    si on exclut les régions pacifiques)
 
Rappelons-nous : les terminaisons du passé simple
  •  
    •  
      • 1er groupe (er) : ai, as, a, âmes, âtes, èrent / je sautai, tu sautas, il sauta, nous sautâmes,...

      • 2ème groupe (ir) : is, is, it, îmes, îtes, îrent / je finis, tu finis, il finit, vous finîtes, ils finîrent

      • 3 groupe ( contient plusieurs terminaisons)


L'imparfait : l'imparfait est en quelques sortes le frère-ennemi du passé simple; souvent on trouve les deux temps cote-à-cote mais avec des usages différents. L'imparfait exprime donc :
- une action habituelle ou répétitive : la répétition est l'objet de l'imparfait (exemple : Chaque vendredi, Moussa se rendait à la mosquée pour la prière/ se rendre est un verbe pronominal conjugué à l'imparfait car l'action exprimée se répète chaque vendredi)
 
- une action durable : ou une action tout simplement qui prend du temps pour s
e réaliser (exemple : maman se préparait un siècle pour ce mariage / se préparer demande du temps, ici il est fortifié par l'hyperbole ; un siècle ! C'est du temps, n'est-ce pas ?!
- une action inaccomplie dans le passé : contrairement au passé simple, l'imparfait exprime une action qui n'est pas terminée pas dans le présent mais dans le passé raconté (exemple : Il allait et venait sans pouvoir trouver une idée pour tuer le monstre / aller et venir : deux verbes dont l'action ne porte pas de fin dans la phrase-exemple ),...
 
Rappelons-nous : Par rapport au passé simple, les terminaisons de l'imparfait sont plus faciles à retenir car elles s'impliquent pour les 3 groupes, elles sont comme suit : ais, ais, ait, ions, iez, aient/ exemple : je passais, il réfléchissait, nous voulions, ils toussaient, …
 
Appropriation
 
Exercice 1
Mettez les v. ( ) à l’imparfait puis indiquez la valeur exprimée :
 
1.  Quand j’(être) ------------petit, je (avoir) ------------les cheveux blonds.
2. Au lycée, nous (étudier) -------------trois langues, le français, l’anglais et l’espagnol.
3.  Tu ne (manger) -------------pas de soupe tu (choisir) ------------toujours les desserts.
4. Les hommes politiques (dire) -------------toujours la vérité.
5. Mon frère et moi, nous (aller) -------------à l’école en bus et nous (revenir) --------------en voiture avec nos parents.
6. Les enfants (attendre) ------------le père Noël jusqu’à minuit, après, ils (prendre) -------------leurs cadeaux sous le sapin.
7. Les français (boire) ---------------du vin à tous les repas.
8.  Je (réviser) mes leçons ----------------quand mon frère (regarder)-------------- à la télévision.
9.  Tu (ne pas pouvoir) -------------comprendre l’exercice, il (être) -----------trop difficile.
 
Exercice 2
Précisez la valeur du passé simple dans le passage suivant :
 
"Tout à coup le tambour roula, dans la cour, devant la maison. Tout le monde aussitôt fut debout, sauf quelques indifférents, et on courut à la porte, aux fenêtres, la bouche encore pleine et la serviette à la main." La Ficelle. Guy de Maupassant.
 
Traces écrites
Quelques énoncés de l'exercice 1 et 2.